Rechercher

La plongée au Nitrox

Vous faites de la plongée ? Plutôt professionnelle, sportive ou à thème ? Savez vous quel type de bouteille à oxygène utilisez vous? Dans cet article on va s’intéresser à la plongée au Nitrox, qui peut être pour certains d’entre vous une découverte et pour d’autre un complément d’informations !


Alors déjà, qu’est ce que le Nitrox ? Il s’agit d’un mélange d’air composé comme son nom l’indique (du moins la contraction) de Nitrogen (azote en français) et d’Oxygène. Quelle est la différence entre une bouteille au Nitrox et une bouteille “standard” de plongée ? Une bouteille de plongée dite “standard” est constituée du même air que nous respirons sur Terre, c’est à dire 78 % d’azote, 21 % d’oxygène et 1 % d’autres gaz.

Qu’en est-il des bouteilles au Nitrox ? L’air est enrichi en oxygène, dépassant les 21% conforme pour atteindre 40% pour les plongeurs au Nitrox (PN) et pour les plongeurs au Nitrox confirmé (PN-C) il peut atteindre les 100%. Plonger au Nitrox veut donc dire que l’air respiré est appauvri en nitrogen (azote). La notation des bouteilles au Nitrox se caractérise par deux nombres, le premier est celui de l’oxygène et le deuxième celui de l’azote, par exemple dans le cas d’un mélange à base de 36% d’oxygène et de 64% d’azote, la notation sera 36/64.



Quel est l’intérêt de la plongée au Nitrox ? Plonger avec un air enrichi en oxygène permet d’accroître la sécurité des plongées en réduisant les risques d’accidents de désaturation (lors des remontées, il faut respecter des paliers dit de décompression pour évacuer l’azote du corps). Plonger au Nitrox permet donc de réduire le risque de décompression, dû à son faible pourcentage d’azote compris dans la bouteille.

Un autre avantage de la plongée au Nitrox est la diminution de la fatigue de fin de plongée qui est due en grande partie à l’élimination de l’azote.


Attention: Plonger au Nitrox ne veut pas dire liberté totale concernant la profondeur maximale


En effet, des profondeurs maximales de plongées doivent être respectées en fonction du pourcentage d'oxygène dans le mélange et de la pression exercée. Voici une illustration qui présente ces informations.



En plus de respecter un profondeur de plongée maximale, il est conseillé lors des plongées au Nitrox de respecter une durée de plongée maximale de 2h. Aussi, un air enrichie en O2 est tout de même dangereux pour le corps humain et peut avoir des conséquences tel que l’effet “Paul Bert” qui arrive dans la zone d’hyperoxie qui devient dangereuse en plongée à partir de 1,6 bar. Le phénomène “Paul Bert” arrive lorsque que l'oxygène est en trop forte concentration et stimule les centres nerveux, ce qui peut provoquer une crise de type épileptique avec risque de noyade.


La plongée au Nitrox est maintenant possible partout dans le monde, un peu plus onéreuse, il faut rajouter un supplément si vous souhaitez plonger avec cette technique. Vous êtes convaincu ? Alors devenez un plongeur au Nitrox (teneur en oxygène n'excédant pas 40%) ou un plongeur au Nitrox confirmé pour pouvoir plonger à l’oxygène pur !


4 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Un avant-goût des vacances d’été ! Quand vous pensez sculpture, vous pensez principalement au bois, à la pierre, à l’argile ou parfois même à la glace, mais beaucoup moins au sable. Bien qu’il y ait d

Bonjour à vous cher ami(e), nous nous retrouvons aujourd’hui pour un nouvel article des plus intéressant !!! Aujourd’hui nous allons vous présenter une liste de spots sympas à découvrir pour plonger e