top of page
Rechercher

Les monstres et mythes des mers 🐙

Initialement, le mot « monstre » signifiait « prodige, chose incroyable ». On comprend donc pourquoi ils fascinent autant, et pourquoi ils sont aujourd’hui employés comme ressource inépuisable du cinéma ou de la littérature !

Aujourd’hui, nous vous présentons notre sélection des monstres et mythes des mers, pour en apprendre toujours davantage sur le monde qui nous entoure.

1. Le monstre du Loch Ness



Résident du lac éponyme en Ecosse, ce serpent de mer fusionné avec une espèce de dinosaure, sa célébrité est due aux nombreux montages photos réalisés par les curieux, ravis d’alimenter ce mythe.

Il a inspiré de nombreux personnages, mais le plus mignon est bien le pokémon Lokhlass.




2. Jörmungandr


Tout droit sorti de la mythologie nordique, Jörmungandr est un serpent de mer plutôt balèze. Globalement, fils de Loki, le dieu de la malice, de la discorde et des illusions, et de Angrboda, une géante de glace, ce gigantesque serpent grandit tellement qu’il se mordit la queue et enserra le monde. Son objectif, des plus attrayants, est de provoquer des raz-de-marée lors de la fin du monde. Fort heureusement, son rival, le dieu Thor, le tua. Fort malheureusement, ce dernier,

empoisonné par le venin de Jörmungandr, décèdera à son tour 9 ans plus tard.

Thor combattant Jörmungandr

3. Les sirènes



Sûrement une des créatures les plus populaires, on les imagine belles, envoûtantes, (merci Ariel !)… Mais sont-elles vraiment aussi gentilles et bienveillantes que notre cher personnage de Disney ? Ce n’est en tous cas pas ce que vantent les différents récits mythologiques les concernant. Pour commencer, sur le plan physique, les sirènes se rapprocheraient plus des chimères mi-femmes, mi-oiseaux dans la mythlogie grecque.

On retrouve la forme que nous connaissons plutôt dans la mythologie nordique. Mais, malgré ces variantes, elles restent dans les deux cas bien moins gentilles que ce qu’on pourrait imaginer. En effet, elles attiraient les navigateurs grâce à leurs irrésistibles chants, faisaient se fracasser leurs navires sur les rochers, puis les dévoraient. Sympa.





4. Le Kraken


Ce gentil monstre issu des légendes scandinaves, trouverait sa source dans l’observation de calamars géants (qui eux, sont bien réels, et mesurent entre 13 et 15 mètres). Il s’agit d’un poulpe géant qui emporterait les bateaux tout entiers, d’un coup d’un seul, tout au fond de l’océan. Autant vous dire que mieux vaut ne pas le croiser, même si sans lui, Pirates des Caraïbes et les cartes Magic auraient manqué d’un sacré personnage.




5. Le Léviathan


Ce mythe très ancien décrit un énorme monstre, sous la forme d’un serpent de mer (pour changer). Il est comparable à Jörmungandr, évoqué plus haut. Signe annonciateur de la fin du monde, allégorie du chaos, l’un des principaux démons de l’enfer, avaleur d’âmes… Les versions varient, néanmoins il reste quand même redoutable.

Il a inspiré notamment Thomas Hobbes dans son livre portant le nom de cette créature, qui y est une métaphore de l’Etat. Il a également illustré de nombreuses théories en sciences économiques, et on le retrouve dans des romans tels que Moby Dick d’Herman Melville ou encore Les Misérables de Victor Hugo.



6. Charybde et Scylla



« Tomber de Charybde en Scylla » est une expression employée depuis le XIVème siècle, mais qui trouve ses origines dans l’Antiquité, signifie « aller de mal en pis » (plus ou moins ce que nous faisons au travers de cet article à mesure que nous découvrons de nouvelles créatures…). Charybde et Scylla étaient pourtant à l’origine deux jeunes filles très respectables, la première, fille de Poséidon et Gaïa, la seconde était une nymphe.

Charybde, constamment affamée, dévora les bêtes d’Héraclès. Furieux, Zeus l’envoya au fond d’un détroit, la changeant, en clair, en tourbillon meurtrier menaçant les marins.

Concernant Scylla, Circé la magicienne était jalouse de cette dernière, et la changea en monstre terrifiant à plusieurs têtes. Elle aussi, vous l’aurez deviné, terrorisait les embarcations. Situées toutes deux près de l’actuel Détroit de Messine, elles apparaissent régulièrement dans notre culture, ce depuis l’Odyssée et l’Eneide, jusqu’à plus récemment, par exemple dans le manga Les Chevaliers du Zodiaque, ou dans le film Percy Jackson.

 

Hormis ces créatures mythologiques dont l’existence peut être mise en doute, il est aussi amusant de constater que les poissons et mammifères marins que nous connaissons bien aujourd’hui, étaient autrefois perçus comme des créatures mystérieuses et fantastiques. La baleine et le requin notamment, sont racontés par Ambroise Paré, comme « les plus grands poissons qui se trouvent en la mer ».

Al-Idrîsî, géographe du XIIème siècle, écrit à propos de la Manche : « La profondeur est considérable et l’obscurité y règne continuellement. La navigation y est difficile, les vents impétueux, et, du côté de l’occident, les bornes en sont inconnues… On y trouve aussi des animaux marins d’une grosseur tellement énorme qu’ils ne peuvent être décrits… ».

Ainsi, les mers et océans regorgent de secrets, et les explorer à toujours été une des tentations des Hommes, depuis les expéditions de l’antiquité, jusqu’à la plongée sous-marine de nos jours.



33 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Quand l’art s’invite à la plage.

Un avant-goût des vacances d’été ! Quand vous pensez sculpture, vous pensez principalement au bois, à la pierre, à l’argile ou parfois même à la glace, mais beaucoup moins au sable. Bien qu’il y ait d

Quel spot de plongée pour quelle saison ?

Bonjour à vous cher ami(e), nous nous retrouvons aujourd’hui pour un nouvel article des plus intéressant !!! Aujourd’hui nous allons vous présenter une liste de spots sympas à découvrir pour plonger e

Comments


bottom of page